Inscrivez-vous à la prochaine cohorte de janvier à juin 2023 !

Découvrez les témoignages des personnes jumelées de la cohorte hiver 2022

« Salut! Je m’appelle Viviana, je suis en train de faire mon jumelage avec Danielle et je suis très heureuse car je connais des endroits très intéressants qu’elle m’a montré. On est allé au Château de Drufresne, l’île de la Visitation et la même journée au Musée de cidre. Je lui ai aussi demandé d’aller au cimentière puis nous avons mangé des biscuits et nous avons pris un café à première Moisson (l’endroit préféré de Danielle). Vraiment, j’ai beaucoup profité de sortir avec Danielle pour apprendre l’histoire de Montréal, puis je me suis liée d’amitié avec elle. Au début, je me suis inscris au jumelage pour pratiquer le français mais j’ai aimé toutes sorties avec elle. Je remercie le CANA pour cette extraordinaire opportunité pour mon intégration à la société québécoise! »

Viviana Samaniego, jumelée avec Danielle Daigle

———–

« Participer au jumelage interculturel avec Viviana m’a permis de partager notre histoire à nous, les québécois, en visitant des musées, des quartiers de Montréal et même le cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Nous avons deux cultures différentes, mais beaucoup de points en commun en tant que femmes. Que du bonheur! »

Danielle Daigle, jumelée avec Viviana Samaniego

—————

« A mon avis, le jumelage c’est une expérience très bonne et important, parce que j’ai eu l’opportunité d’apprendre et de beaucoup pratiquer mon français. Pendant le jumelage j’avais l’opportunité de partager mon expérience et de parler avec d’autres personnes qui sont de Montréal et qui ont la connaissance des cultures. Depuis le jumelage avec Thi Lieu, elle m’a aidé pour commencer à lire en français bien que mon niveau est intermédiaire. Grâce à sa motivation, je suis capable de lire mieux et plus et partager mes opinions avec les gens. »

Fernando Herrera, jumelé à Thi Lieu Nguyen

———

« Le jumelage est l’occasion non seulement de rencontrer une personne, mais aussi toute une expérience et un parcours de vie. J’ai eu la chance d’avoir deux jumeaux. Deux personnes différentes et toutes aussi fascinantes. Chaque instant passé avec eux est un partage dans lequel je sens leur reconnaissance. Le jumelage m’a aussi permis de connaître le CANA et connaître encore mieux ce quartier Ahuntsic, que j’ai moi-même découvert il y a quelques années, quoiqu’avec moins de dépaysement que mes jumeaux! Je suis inscrite pour un nouveau jumelage et j’ai déjà hâte! »

Claire Dumouchel, jumelée avec Ryan Backer


 

Une autre belle histoire de jumelées Lochin et Péguy de la cohorte été 2022

Extrait : La première cohorte du programme de jumelage interculturel mis sur pied par le Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA) a permis de faire naître instantanément une amitié entre deux jeunes femmes aux horizons bien différents. C’est dans le pavillon du Parcours Gouin, proche du parc d’Ahuntsic, que Métro a rencontré Lochin Brouillard, 32 ans, et Péguy Flore C. Pierre, 36 ans. Titulaire d’un doctorat en histoire médiévale, Lochin est enseignante au Collège André-Grasset. Arrivée depuis sept mois à Ahuntsic, Péguy était pour sa part journaliste culturelle, mais aussi enseignante de français et de littératures haïtienne et française.

En attendant l’obtention de son permis de travail, la jeune femme d’origine haïtienne investit son temps dans le bénévolat. Les deux femmes vivent toutes les deux à Ahuntsic et ont décidé de prendre part à un programme de jumelage interculturel offert par le CANA, qui permet de mettre en relation une personne qui vient d’arriver à Montréal avec une autre qui y vit depuis longtemps. «C’est de l’implication sociale et non du bénévolat», insiste Lochin. L’objectif est d’offrir à chacune des deux personnes l’occasion de s’enrichir de la culture de l’autre, le temps d’une demi-année.

Lire la suite de l’article de presse ici.

 

Inscrivez-vous à la prochaine cohorte de janvier à juin 2023 !